CODE MINIER : « Le Chef de l’État est resté dans sa logique de matérialiser la volonté des congolais » (A.LUBAMBA)

 
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
     
  •  
     
  •  
  •  
  •  
     
     
 
 
Réagissant à la suite de la promulgation  de la loi portant nouveau Code minier,  le député national Alain Lubamba wa Lubamba, qui a pris part active lors de l’examen de cette loi au Parlement congolais, a salué cette promulgation.  Pour lui,  le Président de la République Joseph Kabila a suivi la voix du peuple. 
 
 » Il est important de noter que le Chef de l’Etat est resté dans sa logique de matérialiser la volonté des congolais exprimée à travers ses représentants au Parlement et aussi la société civile « ,  a dit l’élu de Kabinda sur les antennes de Top Congo Fm. Selon ses propos,  le Président Kabila, en promulguant cette moi, a fait comprendre « aux partenaires miniers qu’il était important qu’après plus de 16 ans, la mise en vigueur du code de 2002, qui donnait plus d’avantages aux sociétés, au motif qu’en 2002 nous étions dans un pays sorti de la guerre et que 16 ans après, il est tout à fait normal que le peuple congolais, avec la pacification du territoire national de reprendre le contrôle des richesses et de penser comment se doter des moyens pour reconstruire le pays », a ajouté Alain Lubamba.
 
Dialogue constructif 
 
Quand au dialogue constructif que recommande le Président Kabila,  le député Lubamba a indiqué qu’il ne va pas énerver les dispositions de la loi.
 
« Les fondamentaux de la loi ne peuvent pas être énervés par une quelconque mesure de mise en application. Il est tout à fait normal que entre partenaires gouvernement et entreprise,  que le dialogue constructif se poursuite mais sans quoi énerver les dispositions de la loi », a-t-il conclut.
 
Noter que le nouveau code minier vise à maximiser les recettes de l’Etat. Aussi,  la grande innovation c’est la présence des nationaux comme actionnaires dans les entreprises minières.
 
 
KARISMA